mai 15, 2018

Les Ateliers Nocturnes

Conférence à Bruxelles

Bxl Slide 1540X1130

HAPPY BIRTHDAY, CRISIS!

Dix ans après la crise économique de 2008, les Ateliers Nocturnes se donnent l’ambition de faire le point sur la situation actuelle et de re-questionner la notion abstraite de crise. Au-delà des circonstances économiques, nous nous basons sur les aspects suivants: inégalité, contexte, progrès, croissance, écologie, réemploi, désir…(1)

Nous décidons d’admettre, pour un temps, cet état de crise omniprésent que nous ne saisissons pas totalement et d’interpeller sur le moment post-crise ou plutôt, sur ce qui suit l’acceptation de la crise. En Belgique et ailleurs, nous constatons l’émergence d’une nouvelle expression architecturale se manifestant sous la forme d’esthétiques de la pauvreté, d’ascétismes formels et autres éthiques de la modestie.(2)

Cette expression architecturale s’inscrit-elle dans une simple tendance esthétique ou témoigne-t-elle d’un changement de stratégie, visant à déjouer les contraintes inhérentes au contexte? De l’échelle sociétale à l’échelle du projet, l’architecte contemporain évolue dans un environnement qui met à l’épreuve son sens de l’éthique. Comment faire, dans un tel contexte, pour dépasser le cadre de l’économie de moyens, laisser place à une économie de la pensée et imaginer des modes opératoires inattendus ?

Ceci est un appel à prendre conscience des enjeux liés à la crise dans le milieu architectural, de ses aspects pratiques mais aussi insaisissables, pour discuter ensemble des limites et opportunités qu’un tel contexte implique.

(1) Goodbun, Klein, Rumpfhuber & Till, ‘The Design of Scarcity’, 2014
(2) Pierre Chabard, ‘Utilitas, Firmitas, Austeritas’, Criticat n°17 Printemps 2016, p39-53


  • Mardi 15 mai 2018 à 19h

Les Ateliers Nocturnes / Conférence LAN (Umberto Napolitano)
Faculté d'architecture La Cambre Horta
Entrée 19 place Eugène Flagey
Bruxelles